Umbral Index du Forum
Umbral
Oserez vous défier l'Histoire d'Umbral?
 
Umbral Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Hybride Théorie ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Umbral Index du Forum -> Partie RP -> Mission -> Missions dans la Cité d'Umbral
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Aoû - 17:38 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Dans les épisodes précédents :
Taln'ys Kalian est un inventeur Illuminé ayant trouvé le moyen de greffer des membres de créatures sur des corps humains d'Umbral. Premier greffé, il servit de test a ses recherches et devint le porteur d'une jambe d'Hundur.
Suivit par sa sœur dans les ruelles de la cité, il aperçut un jeune garçon poursuivit par des hommes louches. Méliandra -la sœur de Taln'ys- et l'Inventeur vinrent au secours du garçon, s'engouffrant dans la maison que ces derniers venaient de pénétrer.. Mais avant que Taln'ys ne comprenne qu'il s'agissait d'un piège, il vit sa sœur allongée au sol.. Avant d'être assommé. Qu'adviendrait-il de lui..?


Jet de Perception : 12


Armé de son arme à feu, Taln'ys Kalian avançait avec prudence vers l'endroit où il avait aperçu le corps de sa sœur être traîné vers une pièce dont il ignorait tout. Il était silencieux et ne remarquait rien d'étranges jusqu'à ce qu'il sente quelque chose derrière lui. Se retournant par réflexe, l'Illuminé put voir la tête de l'un des deux hommes qu'il avait aperçut au dehors. Ce dernier était en mouvement vers l'Inventeur et de ses deux mains, plaça un sac de toile sombre sur le visage de Taln'ys. Le noir s'empara de lui, alors qu'un choc derrière la nuque le fit plier genoux à terre. Et le noir s'engouffra en lui.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, Taln'ys ne voyait toujours rien. Il sentait quelque chose de chaud couler le long de son visage et sa connaissance en médecine lui fit comprendre qu'il saignait du nez et du front. Il avait un mal de crâne si terrible qu'il pensait tomber dans l'inconscient en quelques instants, mis c'était avant de recevoir une importante quantité d'eau froide sur le visage. Sans doute pour le réveiller. Le liquide était aussi glaciale que la mort.

"Hey, l'hybride, t'es réveillé? Ca y est, on peut causer?"

La voix était féminine et direct, légèrement grave. Le sac toujours sur la tête, Taln'ys sentit ses poings liés dans son dos lui faire mal. Il était assis sur une chaise, bras dans le dos, mains liées. Une fâcheuse posture..
_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Aoû - 17:38 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Taln'ys
Illuminés

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2015
Messages: 46
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Aoû - 18:41 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Il était nul. Pas vraiment grand-chose d’autre à dire en toute franchise! Pour une fois qu’il semblait être parti sur une bonne lancée, il fallait qu’il se fasse prendre comme le nul qu’il était en ce moment. Clairement, vouloir sauver cet enfant était une mauvaise idée et dans la pire situation, il était de mèche avec les deux autres. Attirer des gens après la catastrophe et les prendre prisonniers … la ruse était vieil comme le monde, mais les jeune Kalian était tombé dedans comme des nouveau-nés.
 
Il ne put s’empêcher de réfléchir à ce qu’il pouvait être en train de se dérouler autour de lui. Son visage était en sang …alors qu’il se souvenait à peine d’une attaque à la nuque … Des blessures gratuites simplement pour le plaisir de tabasser un Illuminé? Ce n’était pas si inhabituel que ça, mais continuer à l’attacher l’était un peu plus. Que leur voulait-il à la fin! C’était sûrement plus que sa bourse et sa vie, car il ne serait plus vivant.
 
Il aurait bien aimé réfléchir à la question pendant longtemps, mais la douche froide qu’il se prit le refroidit et instinctivement, il se secoua la tête un peu pour en enlever le plus possible. Déjà qu’avoir un sac sombre sur la tête n’était pas agréable, mais un sac mouillé, c’était encore pire. Au moins, ses liens lui feraient un peu moins mal maintenant que sa peau était humide. Ce qui le réconforta aussi, c’était que sa jambe semblait toujours être attachée à son corps. Que lui voulait-il à la fin!


Il s’arrêta net lorsqu’il entendit la voix … et le hamster commença à courir à toute allure dans sa tête. Une femme, sévère … Mais il était encore en vie. La façon dont elle l’avait appelé pouvait dire beaucoup de chose, mais il n’avait pas assez de temps pour tout analyser.
 
« Ça  dépend de l’état dans lequel se trouve ma sœur. Dès que vous me l’aurait montré, je serai prêt à vous parler. »
 
Malgré son état, il ne devait pas oublier le pourquoi il était rentré dans cette maison : sa sœur. Si ce groupe voulait lui parler à lui, il y avait de nombreuses possibilités sur ce qu’il pouvait être arrivé à sa sœur. Il devait savoir au moins pour être capable de se concentrer sur sa propre situation. Il aurait bien aimé regardé le visage de la personne qui lui parlait … tenter au moins de comprendre ses intentions.
_________________
Mais que pourrais-je faire avec toi ... mon ami le monstre! Taln'ys Kalian
Revenir en haut
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 11:40 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Il y eut un petit rire après les paroles de l'Illuminé suivit d'une pression sur son crâne de plus en plus forte. A la sensation, la main était fine mais non dénué de force, et peu a peu, la douleur survenait a mesure que la pression s’exerçait, accompagné de la voix ferme de la femme.

"Tu crois que t'es en position de d'mander quoi que ce soit?"

La personne utilisait un langage peu soutenue, habituelle du Belys ou des quartiers de la haute société d'Umbral.

"L'autre est pas vraiment disposé a t'répondre là. Elle est avec le patron et il aime bien s'amuser un peu."

Un petit rire, a nouveau, tout ce qu'il y avait de plus provocateur.

"Bon, maint'nant qu'tes debout, enfin, en partie." Elle relâcha l'étreinte sur le crâne de Taln'ys, a moins que ce ne soit un subordonné qui agisse pendant qu'elle discutait. "Tu vas m'expliquer comment t'as fais ça. Et vite. Y s'pourrait bien qu'on en ai b'soin."

Pour accompagner ses paroles, quelqu'un, ou elle même, donna un coup dans la jambe d'Hundur.

"Alors?"

_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Taln'ys
Illuminés

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2015
Messages: 46
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 23:14 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Il pensait lui faire mal avec la pression qu’elle était en train de lui faire sur la nuque? Certes, ce n’était pas agréable, mais se faire arracher la jambe à froid, ça ça fait mal! Reconnecter des nerfs et sentir son corps s’habituer d’un seul coup à un organisme qui n’est pas supposé ce trouver à cet endroit, ça non plus ce n’est pas une promenade de santé. En fait, d’une certaine façon, elle était presque en train de lui faire un massage par rapport à ce que le plus jeune Kilian avait déjà vécu.
 
Ce qui l’agaçait beaucoup plus était ce qu’elle disait sur l’état de sa sœur. Il savait qu’elle était capable de se défendre le cas échéant, mais la pointe qu’elle venait de lui lancé était assez désagréable pour lui donner envie de lui lacérer sa gorge avec sa nouvelle jambe … si bien sûr il avait pu bouger un peu plus. Qu’il ait tenté de faire quoique ce soit à sa sœur et il le payerait d’une façon ou d’une autre … qu’importe le temps que cela allait prendre.
 
Il aurait tant aimé pouvoir les regarder pour au moins avoir une idée à quel peuple il avait affaire. Il n’était peut-être pas fort, mais il savait ce servir de sa tête. Tout le monde a une faiblesse et dès qu’on sait comment l’exploiter, il faut savoir tirer dessus. Sa propre faiblesse était peut-être trop facile à deviner, mais tant pis. Il était à l’endroit et il ne pouvait pas, pour le moment, reculer dans le temps pour changer les évènements. Une créature pourrait-elle lui offrir ce pouvoir. Même si cette hypothèse était alléchante, ce n’était pas vraiment le temps de se lancer là-dedans.
 
Ce qui le surprit fut le sujet sur lequel elle l’aborda. Il baissa la tête non pas par honte, mais pour se retenir de rire. Ça allait être ça son premier public? Une gang de vaurien qui ne comprendrait sûrement pas un mot sur deux sur le discours qu’il pouvait leur faire.
 
« Je ne sais pas qui vous êtes, mais je peux vous dire que vous êtes une drôle vous en tout cas. Vous aviez juste à attendre un peu plus longtemps et vous l’auriez entendu comme tout le monde à la Place de la Fontaine. Mais bon … je vais devoir faire faire avec la situation. »
 
Il devait choisir ses mots. Faire vite et ne pas trop en dire pour autant. De la façon qu’elle avait parlée,  c’était eux qui avaient besoin de lui. Quelqu’un d’important dans leur gang qui avait perdu un membre ou quelque chose d’autre? Ça se pouvait … Soit la personne était suicidaire pour être cobaye, soit elle lui faisait vraiment confiance … ce qui était tout aussi troublant d’une certaine façon.
 
« J’ai tout simplement commencé par étudier le corps des différents peuples et les créatures générales, bien que je sois plus spécialisé dans ceux de cette zone d’Umbral. Tester ici et là en laboratoire les réactions des différents liquides de corps différents ensemble pour voir comment tout pourrait évoluer ensemble. Bien sûr, il y a aussi des tests sur des cobayes. Le principe est compliqué, car ce n’est pas toute personne qui peut résister à la chaire des créatures d’Umbral. La connexion des différents nerfs avec un membre d’une autre créature est complexe et demande un travail minutieux. Après ça, il y a une panoplie de réactions chimiques qui doivent être enclenché  avant de savoir si la Symbiose a vraiment fonctionné. 
 
La version rapide, la voilà. Pour une version qui va pouvoir aidé la personne que vous pensez, je pense que m’enlever ce satané sac serait la moindre des choses. »
 
Folie? Peut-être … Mais la simple idée d’avoir un nouveau cobaye qui serait peut-être volontaire à se coucher sur sa table d’opération lui donner un sourire malsain sous le sac. 
_________________
Mais que pourrais-je faire avec toi ... mon ami le monstre! Taln'ys Kalian
Revenir en haut
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 10:15 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

L'objet qui se posa sur le cou de Taln'ys Kalian était froid et tranchant, le coupant aussi simplement qu'un morceau de viande. Une légère pression et l'Illuminé perdrait sa tête, assurément.

"J'vais te r'tirer ça, si tu coopères. Mais l'moindre cri, l'moindre geste brusque, et j'te casse en deux. C'est compris?"

Elle n'attendit pas que l'illuminé réponde avant de retirer le sac de toile, jetant ce dernier un peu plus loin dans la pièce rectangulaire et faiblement éclairée par deux torches accrochées aux murs recouverts de peintures diverses.
La demoiselle était une Éloigné, une Déformée ou une Métalleuse. Cela ne faisait pas de doute, mais impossible pour Taln'ys de savoir a quel peuple elle appartenait pour le moment. il ne voyait pas de déformation particulière sur elle, pas de plaques de métal, son corps étant recouvert d'une armure complète de cuir souple.
Ses yeux étaient aussi bleu que l'eau du lac d'Utendor et ses cheveux rouge comme la terre du Fjell. Si elle n'avait pas le visage parcourut d'une large et immonde cicatrice, elle aurait probablement été jolie.
Sa main droite était posé sur le torse de Taln'ys, tenant une fine dague qui était prête a trancher la gorge de l'inventeur.

Derrière lui, un homme se tenait, dans l'ombre. Il pouvait l'entendre grâce a la respiration de ce dernier, sans le voir.

"Tes expériences, tu peux les faire sur quelqu'un d'autre que toi? Qu'est ce qu'il te faut? Une creature morte depuis longtemps depuis peu? Quoi? Qu'est c'qu'il t'faut pour reposer un bras?"

Elle ne quittait pas l'Illuminé des yeux.

"Si t'es docile, il arrivera rien a l'autre."

_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Taln'ys
Illuminés

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2015
Messages: 46
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 02:31 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

 Enfin! C’était presque une libération de ne plus avoir le sac de toile sur sa tête tellement c’était rendu étouffant en dessous de ça. L’air y était malsain et avec l’eau qu’elle lui avait tirée, surtout savoir quel type d’eau, elle collait de plus en plus à la peau et empêchait une respiration bien simple. Maintenant, il avait beau être encore attaché, mais c’était une première victoire et il se doutait qu’il ne resterait pas comme ça si longtemps … Il fallait être patient et le tour de sa petite vengeance viendrait.
 
À voir la femme devant lui, elle avait sûrement connu des jours meilleurs avec la cicatrice qu’elle avait, mais l’armure qu’elle portait en disait long sur son genre d’activité préféré … qui n’était sûrement pas la broderie. Un teint de peau assez standard, alors ça ne lui donnait pas beaucoup d’information à quelle peuple elle appartenait, mais il devrait bien faire avec. Elle savait bien cacher ses émotions via son langage physique c’était peu dire.
 
Que pouvait-il faire d’autre à part écouter ce qu’elle avait à lui dire? Il avait toujours l’haleine de l’autre dans son dos qui était assez désagréable, mais encore là, il ne pouvait y faire grand-chose à part espérer qu’une imposante lame n’attendant pas de lui trancher la tête. Bien sûr, il avait aussi la dague qui était supposé être une menace envers lui, mais plus la discussion avançait et plus le jeune inventeur croyait en ses chances de s’en sortir.
 
«  De toute façon, ce n’est pas comme si c’était ce sac qui m’aurait empêché de crier. Vous croyez vraiment qu’un idiot aurait pu réussir ce que moi j’ai réussi. »
 
Il écouta le reste de ce qu’elle avait à dire avec un peu plus de sérieux et si lui il pouvait voir le bleu des yeux de la demoiselle, elle pouvait sûrement voir qu’il avait des étoiles dans ses yeux. Il avait peut-être caché son sourire malsain, mais l’excitation de pouvoir tester sur un nouveau cobaye … volontaire et sûrement nécessitant de plus est … rajoutait du piquant à cette journée qui avait étrangement commencé. De plus … elle lui offrait une chance de se venger s’il avait blessé sa sœur. Comme s’il allait se gêner.
 
« Vous demanderez aux autres cobayes sur qui j’ai tenté mon expérience avant de l’essayer sur moi. Oh oups c’est vrai … ils sont mort parce que le processus n’était pas au point. J’ai peaufiné ma technique au fil de mes essais et si j’ai réussi sur moi, c’est que je suis capable de réussir sur quelqu’un d’autre bien sûr! Mais tu sais, ça ne dépends pas seulement de moi. Tu crois que c’est une partie de plaisir pour la personne qui reçoit le Symbiote? Même une opération parfaite peut mener à la mort si le corps de la personne rejette le Symbiote et ça, je n’ai pas encore pu avancer mes recherches là-dessus. »

Le tout dépendait aussi du peuple d’une certaine façon. Certains peuples étaient plus résistants que d’autre à la douleur, alors que d’autres avaient des réactions chimiques qui s’adaptent plus facilement à des corps étrangers. Au final, comme il venait de lui dire, le chirurgien et le patient avait tous deux un rôle important à jouer dans la réussite.
 
« Pour un bras tu dis? Contrairement à une jambe, il y a plus de facteurs qui rentrent en ligne de compte comme de savoir qu’elle est l’utilité principale que cette personne veut pour son bras. Le choix de créature variera beaucoup. Pour la qualité du matériel, quelque chose de frais devrait bien aider, mais ça dépend de l’urgence de l’opération aussi. Il y a aussi le fil de fer qui est important pour maintenir le membre durant quelques jours. Plus la personne a une peau résistante, plus le fil ne doit être solide et épais. Pour les réactions chimiques à ce remettre en marche, il me faudra aussi de l’argent fondu. Ah oui … et une salle un tant soit peu propre!
 
Il ne disait pas tout bien sûr et il avait légèrement modifié la vérité, mais rien d’impossible à rattraper si ces geôliers ce montraient docile. Il continua, mais cette fois, même si son ton voix n’avait pas changé, son visage était beaucoup plus sévère et l’excitation avait quitté.
 
« Vous n’avez pas intérêt à ce qu’il lui arrive quoique ce soit. Si vous me demandez toute ces informations, c’est que vous avez besoin d’aide et si vous voulez de l’aide, ne vous mettez pas dans les mauvaises grâces de celui qui manie le scalpel.  Ça l’aurait été plus facile si vous seriez venu me voir hier à la taverne, mais non, il fallait me kidnapper. En ce qui me concerne, je me trouve assez docile depuis tantôt …    »
 
Il ne la menaçait pas, mais il voulait lui faire comprendre une chose : elle avait besoin de lui, car personne d’autres dans la ville ne serait capable de reproduire son invention. 
_________________
Mais que pourrais-je faire avec toi ... mon ami le monstre! Taln'ys Kalian
Revenir en haut
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 18:18 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Elle afficha un sourire simple, légèrement perturbant toutefois. Inclinant la tête sur son côté droit, elle fixait toujours l'Illuminé dans le blanc des yeux.

"Le patron est pas du genre a patienter. Quand il veut quelqu'chose, il l'a, c'est tout, et j'suis payé pour lui fournir."


Doucement, elle fit glisser la lame le long du cou de l'Illuminé.

"Tout ce que tu veux, tu peux l'avoir. Salle, outils, créatures. Le patron peut t'offrir tout ça, si tu bosses pour lui. Et seulement pour lui. Mais au moindre dérapage, c'est l'autre qui saute."

Elle écarta son arme et fit quelques en arrière.

"Tu parles beaucoup, ça plaira a Auguste. En attendant.. on va garder la fille avec nous, juste au cas où tu changes d'avis. On sait jamais.. Vous, les Illuminés.."

Elle se repositionna devant Taln'ys.

"Tu seras payé. Tu auras tout ce que tu souhaites. Mais tu feras tes trucs seulement sur les nôtres. c'est compris?"

_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Taln'ys
Illuminés

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2015
Messages: 46
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Aoû - 00:02 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Il l’écoute lentement tout en la fixant comme elle le fixait. Chacun s’évaluait, chacun essayait d’intimider l’autre d’une façon plus ou moins directe, mais ce qui était sûr, c’était qu’aucun des deux ne voulaient flancher. Taln’ys n’était peut-être pas dans la meilleure posture en ce moment, attaché à une chaise et avec une dague qui danse sur son corps, mais il n’était pas vendu pour autant. Il tenait à sa vie, il tenait à la vie à sa sœur, mais il tenait aussi à sa propriété intellectuelle.  Il avait travaillé fort pour arriver où il en était.
 
« Oui, je crois qu’il a pas mal de monde comme ton patron qui tout ce qu’il demande, il le désire pour hier. Fléau assez ravageant quand on y pense un peu … »

Clairement, ce n’était pas des enfants de cœur qu’il avait devant lui, mais il n’aimait pas du tout ça malgré tout. Il n’était pas un esclave … oh non loin de là et il ne le deviendrait jamais de son vivant. Dans ce que la femme disait, il avait quelque chose qui le mettait hors de lui et même s’il tentait de bien le cacher, il ne le réussissait pas tant que ça.
 
Il ne sourcilla même pas quand elle s’éloigna de lui et ses sourcils se froncèrent tranquillement. Non, il n’aimait pas la tournure des évènements. S’il avait pu au moins présenter son invention à tout le monde, il aurait pu éviter cette situation d’une façon quelconque, mais non, il c’était fait capturer assez rapidement sans avoir pu y faire quoique ce soit. En fait, de l’extérieur, la seule aide qui pouvait arriver, c’était son père, mais avec les évènements qui venaient de se dérouler … C’était à se demander si son père allait sortir du Conservatoire de Magie dans les prochains jours.
 
Il aurait aimé ce lever … pas pour courir ou pour frapper, mais simplement pour être à la même hauteur que la femme. Ce genre de personne savent très bien ce défendre, Taln’ys en était conscient, mais il semblait tant apprécier d’avoir un semblant de supériorité sur les autres.
 
« On va mettre quelque chose au clair. Vous faites sauté ma sœur comme vous dites et c’est moi qui saute avec et je m’arrangerai pour causer le plus de dégât dans ma chute. Cela vous prendra sûrement des années à reproduire ce que j’ai réussi, si quelqu’un réussi. Alors avant de menacer ma sœur, ta intérêt à penser un peu loin que demain!»
 
Il n’avait aucune envie de mourir bien sûr, mais il était hors de question que SON savoir ne serve qu’à des brutes qui sont moins intelligent que des vermisseaux.
 
« Et non ce n’est pas compris. Tu crois que j’ai créé le Symbiote pour m’enrichir? Tu ne connais sûrement pas mon histoire, ça se voit. J’ai fait ça pour aider ceux qui en ont de besoin et qui sont prêt à prendre le risque. Que ce soit Julius Umbral ou bien Dolfo III en passant par un ménestrel de l’Utendor, c’est le cadet de mes soucis. Que vous ne désiriez que vos gars, qu’importe qui que vous soyez, en profite, ça me va. Que vous m’enchaînez à vous, là vous rêver. Qu’Auguste soit le plus machiavélique des chefs de bandes d’Umbral, c’est bien pour lui, mais pour moi, c’est un client, rien de plus. »
 
Il jouait avec le feu, il le savait bien. Tant pis si cela devait se terminer ainsi, mais il n’était pas une traînée scientifique. Sa sœur n’aurait pas plus voulu cela.
 
« On peut toujours s’arranger pour que vos gars passent prioritaires dans certains cas, mais tout le monde a le droit de profiter de ce que j’ai découvert, pas seulement vous. Amenez-moi mon premier client si vous voulez, je suis même prêt à faire un prix de bienvenue. Si votre chef n’est pas content, tu sais ce qu’il te reste à faire de moi.  »
 
Son destin l’attendait maintenant…
_________________
Mais que pourrais-je faire avec toi ... mon ami le monstre! Taln'ys Kalian
Revenir en haut
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Aoû - 09:18 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Elle resta de marbre pendant quelques instants, l'observant de bas en haut. Puis elle se déplaça vers le mur de droite, attrapa un seau à l’intérieur devait se trouver de l'eau, aux sons qu'entendit Taln'ys, puis elle s'approcha de ce dernier avec tout un attirail. Elle posa le tout près de l'Illuminé, puis tira sur un tabouret qu'elle vint placer près du fils Kalian, sans dire le moindre mot. Un simple sourire était déposé sur ses lèvres. Se penchant pour attraper un morceau de chiffon qu'elle venait de tremper dans l'eau tiède, la jeune femme soupira. Elle vint ensuite déposer le chiffon sur le visage parsemé de sang de Taln'ys pour le laver. De temps à autre, son regard croisait celui de l'Illuminé. Ce n'est qu'ua bout de quelques longues minutes qu'elle se décida a parler, après avoir déposer le chiffon ensanglanté dans le seau. Elle posa ses deux mains sur le visage de Taln'ys. La jeune femme aurait put être douce, et c'est ce qu'elle fit.

"Ne te mets pas en rogne, je ne savais pas qu'il s'agissait de ta sœur. Mais maint'nant qu'tu l'dis.. c'est beaucoup plus intéressant. Kalax. Vas la chercher."

Derrière Taln'ys Kalian, la respiration de l'homme s’arrêta brusquement, un grognement simple se faisant entendre accompagné ensuite par des pas lourds. La jeune femme s’efforça de garder le visage bien droit de Taln'ys face a elle, en s'aidant de ses mains.

"Tu crois encore pouvoir choisir, Illuminé, mais tu n'vois même pas qu't'es pris au piège. Tes menaces.."

Elle serra la main droite, ses ongles venant caresser avec douleur la joue de Taln'ys.

"Je n'aime pas les menaces. Je pourrais te donner ma dague, tout d'suite, pour que tu m'prouves que tu te fiches de ta vie...."

La porte derrière l'Illuminé s'ouvrit, accompagné de grognements.

"Voila notre autre invitée.. petit chanceux.."

Elle donna une légère claque sur la joue de Taln'ys avant de se lever et tirer une deuxième chaise de l'ombre, qu'elle plaça face a l'Illuminé.
Puis la jeune femme amena Méliandra sur la chaise avant de l'attacher comme il avait fait pour son frère. L'homme, lui, resta en arrière et se posa a nouveau dans son coin, à l'abri des regards.

Méliandra avait le visage souillé par la violence, un coquard au niveau de l’œil gauche et la lèvre inférieure ouverte, de laquelle coulait du sang. Ses cheveux étaient en bataille et ses vêtements à moitié déchirés. Elle portait néanmoins toujours son armure.
En apercevant son frère, elle essaya de sourire et de lui faire un clin d’œil, mais elle grimaça de douleur.

La rousse aux yeux bleu attrapa son tabouret et se positionna entre les deux Kalian avec un sourire sur le visage.

"Bien bien bien."

Elle attrapa sa dague et la déposa sur la cuisse gauche de Méliandra.

"Et si je lui coupais sa jambe.. Tu ferais quoi? Ou le bras, peut être.. Qu'est ce que tu préférerai?"

Méliandra Kalian écarquilla l’œil qui lui était possible d’écarquiller.

_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Taln'ys
Illuminés

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2015
Messages: 46
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Aoû - 19:13 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Le silence. Le tic-tac dans sa tête. Il s’attendait à tout d’un moment à l’autre … La dague en plein cœur après un cri de rage … se faire étrangler pour une mort douloureuse pour avoir osé parlé … peut-être de la pitié s’il était chanceux et s’il l’était vraiment, il réussirait peut-être à sortir de là indemne et continuer sa journée comme il avait prévu avec sa sœur. Peut-être avait-il trop poussé sur la haine dans sa voix, mais au fond de lui, c’était bien ce qu’il ressentait.
 
Ce qu’elle fit l’étonna un peu, mais la haine dans son cœur masqua cette émotion. Il se laissa faire et la laissa parler. Il écouta aussi les réactions de l’autre bougre en arrière de lui. Ce n’était sûrement pas un Amphibien ni un Crasseux non plus. Dans le second cas, il aurait sûrement entendu des bruits d’insectes et dans le premier … ils étaient tout simplement plus gracieux que ce qu’il venait d’entendre. Avec le vocabulaire, si on peut dire ça, Taln’ys penchait vers un Roc ou un Métalleux bâti comme un monolithe.
 
Lorsqu’elle lui parla de sa sœur qui arrivait, Taln’ys retint sa respiration contre son gré. Sa sœur tenait de sa mère … il pouvait arriver bien des choses et Taln’ys n’était pas sûr de vouloir imaginer tout ce que la pègre d’Umbral pouvait faire. Il sentait cette vague de haine couler en lui et prête à exploser si le pire, dans son esprit, c’était produit. Qu’il ait osé faire ça pour voir …
 
Quand il l’a vit, il fut soulagé … à moitié disons. Elle était amoché, c’était peu dire, mais il se doutait bien qu’elle c’était défendu d’une façon ou d’une autre. L’état de ses vêtements l’inquiétait tout de même, mais qu’elle porte toujours son armure le réconfortait juste un peu. Il ne pouvait être sûr que rien de plus grave ne lui était arrivé attaché comme ils étaient … mais au moins, elle semblait être assez en vie pour avoir encore un peu de son sens de l’humour. Il la laissa parlé et il déplaça la menace qu’elle venait de lui faire dans un coin de son esprit.
 
« Je te demande simplement de pencher la tête à gauche si l’une de ses brutes ... ou cette femme ... ta violé … ne demande pas trop d’effort à ton corps. »
 
Il tourna la tête vers sa tortionnaire qui la menaçait toujours et lui fit un petit sourire malsain … un peu dément sur les bords.
 
« En toute honnêteté, je préférais sûrement la jambe de celui qui se trouve derrière moi … à entendre comment il marche, il aurait bien de la difficulté à tenir debout sans ses deux jambes. Bon, pour être un peu plus sérieux dans une situation si plaisante comme celle-ci … Laissez-moi soigné ma sœur,  laissez-moi me soignez et après je pourrais m’occuper de vos gars … seulement.
 
Ce que vous prenez pour une menace n’en est pas une, c’est simplement une explication de ma détermination et je vous le répète : si elle saute, je saute. Je crois que vous, et seulement vous, êtes assez intelligente pour comprendre la différence entre une menace et une détermination. »
_________________
Mais que pourrais-je faire avec toi ... mon ami le monstre! Taln'ys Kalian
Revenir en haut
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Aoû - 08:59 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Méliandra ne bougea pas la tête et resta droite, sans doute pour indiquer a son frère qu'elle n'avait subit aucun sévices corporels. Son regard n'était pourtant pas plongé dans celui de Taln'ys, mais bel et bien sur la dague qui parcourait doucement sa jambe et qui, a tout moment, pouvait s'y enfoncer pour provoquer une douleur indescriptible.

La rousse porta ses yeux sur le fils Kalian, affichant un regard neutre désormais. Puis, lentement, un sourire apparut, puis ses dents, et un rire fit sursauter Méliandra.

"Ça n'marche pas comme ça, Illuminé."

Elle fit un signe à l'autre personne présente dans la pièce qui se leva aussitôt dans un grognement. Son pas lourd résonna dans la pièce avant que Taln'ys ne sente ses larges et puissantes mains sur ses épaules. Il exerça une légère pression sur ce dernier, prêt, sans doute, a le soulever comme un vulgaire sac à patates.

"Non non non.. Ça n'marche pas comme ça. Tu vas aller dans une salle aa côté et soigner un des nôtres. S'il meurt, elle meurt."

Elle posa sa lame sous la gorge de Méliandra qui s'était tut.

"Puis, tu meurs."

D'un bond, elle se leva plaça sa main sous la gorge de Taln'ys, pouvant l’étouffer aisément. La rousse se pencha en avant et posa son visage juste devant celui de l'Illuminé.

"Je m'en chargerai personnellement."

_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Taln'ys
Illuminés

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2015
Messages: 46
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 04:21 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Elle l’énervait … il aurait tant aimé être plus puissant comme sa mère en ce moment et connaitre des domaines de la Magie plus efficace dans de tel situation … Avoir pris plus de temps à étudié la Magie sous la tutelle de son père, il aurait pu devenir beaucoup plus puissant … et il n’aurait pas inventé le Symbiote … et il ne se serait pas retrouver dans une telle situation. Au final, il était dans une situation merdique et il le savait.
 
Il n’avait pas l’intention de devenir le petit esclave scientifique de ces gens … mais il devait penser un peu plus loin … Maintenant qu’il savait au moins que sa sœur était en vie et « en état », il devait essayer de décompresser un peu et réfléchir plus avec sa tête sur comment s’en sortir. C’était tout simplement désagréable en ce moment … il se faisait manipuler … mais il ne pouvait pas non plus sacrifier sa sœur comme ça!

Il écouta la femme avec attention et ne dit pas un mot durant tout son dialogue rempli de menace. Tous les deux avaient une grande détermination et peut-être que finalement, Taln’ys avait plus à perdre. Bien sûr qu’il n’avait pas envie de mourir aujourd’hui et demain … mais que ses premiers clients soient des brigands le mettait hors-de-lui! Il avait inventé le Symbiote pour aider les gens qui en avait vraiment de besoin … pas pour permettre à certains sombres groupuscules de devenir plus fort.
 
Il n’avait pas le choix et il le savait au fond de lui. Il aurait bien aimé donner un dernier regard de dignité à sa sœur, mais la seule chose qu’il voyait était les yeux de la femme si près de lui…
 
« Amènes moi au client et laisse-moi travailler. Mais je t’ai prévenu … je ne peux rien y faire si le corps rejette mon invention. »
 
Le ton était froid … légèrement désespérer, mais en même temps, résolu à ne pas s’avouer battu. Il avait peut-être perdu la bataille, mais la guerre ne faisait que commencer. 
_________________
Mais que pourrais-je faire avec toi ... mon ami le monstre! Taln'ys Kalian
Revenir en haut
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Aoû - 01:20 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

La jeune femme rousse afficha un sourire carnassier qui laissa clairement voir la victoire sur son visage. Elle pensait avoir vaincu l'esprit de Taln'ys sans se douter que ce dernier ne s'avouait pas battu pour autant. Elle tapa dans ses mains et les deux grosses mains de l'homme vinrent se poser sur le fils Kalian. D'un coup sec et exerçant une pression folle sur l'Inventeur, l'homme souleva ce dernier et vint le placer face a lui, sans qu'il ne puisse voir son visage. Mains liées dans le dos, il ne pouvait pas faire grand chose à part suivre le chemin se dressant face a lui, poussés par les petits coups de son "gardien".

Le couloir était aussi sombre que les ruelles du Folel et aussi silencieuses que celles du Slagger en pleine trêve. Le plancher de bois grinçait sous les pas de chacun, tandis que quelques torches éclairaient les bouts des couloirs. Après quelques pas, l'homme força Taln'ys a prendre la porte sur sa droite, et le fit entrer dans une salle à l'odeur aussi désagréable et répugnante que les salles du Smusser.

S'il n'était pas habitué à l'odeur de cadavres suite a ses expérimentations, Taln'ys aurait sans nu doute vomi ses tripes devant le spectacle qui s'offrait à lui.

Sur de nombreuses tables disséminées de ci de là étaient posés des corps sans vie, de différentes races et différents genres. L'homme derrière l'Illuminé le poussa en avant, le forçant a traverser cette salle macabre.

Un peu plus loin, une autre salle se profilait, à l’intérieur de laquelle se trouvait un homme assis sur une table de bois. Il fumait un morceau de batac et patientait tout en balançant ses pieds d'avant en arrière. Ce n'est que lorsque Taln'ys et son garde entrèrent qu'il afficha un simple sourire et dévoila ses dents jaunis par la drogue qu'il fumait. Il s'agissait d'un Éloigné un peu plus petit que l'Illuminé, à la peau brune et aux cheveux blonds, court. Ses yeux noisettes fixaient les deux entrants. Avec plus d’intérêt, le fils Kalian pouvait voir qu'il manquait une main -la droite- à l’Éloigné.

"Bonjour." dit-il simplement.

Derrière, la porte se referma et l'homme qui avait mené l'Illuminé jusqu'ici disparut, laissant Taln'ys avec l’Éloigné.

"Vous êtes le médecin, c'est ça?"

_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Taln'ys
Illuminés

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2015
Messages: 46
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Aoû - 23:23 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

Qu’elle jubile la garce … il ne s’avouait pas vaincu … mais le jeune Kalian devrait user de stratégie plus fine et trop sophistiqué pour le cerveau de la femme pour avoir sa vengeance dans les jours, semaines, mois ou années prochains, mais elle viendrait. Les menaces qu’elle avait fait à sa sœur? Il le la lui ferait vivre au centuple! Il aurait bien de lui envoyer un de ses sortilèges pour la regarder ce tordre au sol, mais cela aurait été seulement intéressant durant les quelques instants.
 
Puis, il y avait l’autre balèze en arrière de lui qui voulait le déplacer comme un vulgaire objet. C’est qu’il avait de la poigne dans ses mains! Il avait beau avoir enduré la souffrance, cette fois ce n’était pas pareil. Il serra les dents et suivi la direction vers lequel le balèze le poussait. Avant de quitter de vue, il sourit à sa sœur en espérant qu’elle ce n’était pas la dernière fois qu’elle la voyait. Il avait confiance en ses habiletés, mais c’était dans l’arrogance de ses geôliers  qu’il ne faisait pas confiance. Une envie soudaine … enfin, Taln’ys ne préférait pas y penser.
 
Puis, l’Inventeur eu l’impression de se retrouver dans un de ses anciens laboratoires durant ses premières années où il avait essayé un peu n’importe quoi. Il avait rapidement retrouvé la raison et délaissé ses endroits morbides, mais l’odeur de la chair plus ou moins fraiche ne lui était pas inconnu. Quelqu’un aurait-il essayé de reproduire la même chose que lui, mais aurait tout simplement échoué à maintes reprises? À cette pensée, un petit sourire apparu sur son visage. Il avait réussi et c’était le point d’ancrage de sa force.
 
L’autre salle fut plus désagréable en fait que celle du massacre. L’odeur du batac n’était pas vraiment agréable pour lui et c’est à cause de cette odeur que son sourire disparu. Toute façon, le plus important dans cette salle n’était pas l’odeur, mais bien l’autre personne qui y trônait. Un Éloigné. Les pauvres qui étaient si loin de l’Explosion que leur connaissance de l’Art faisait pitié à côté de lui. Ça ne faisait que rajouter des choses de plus qu’il n’aimait pas déjà de cette personne. Le seul point positif était l’absence de la main droite. Son patient …
 
Il hocha la tête à la salutation de l’homme et se retourna quand il attendit la porte ce fermé. Comme il s’en doutait un peu, l’homme qui se trouvait devant lui était sûrement le chef de cette petite bande. Le balèze était sûrement de l’autre côté de la porte … au cas où il y aurait du grabuge.
 
« Dire que je suis un médecin, c’est m’insulté encore plus que ce que vous avez déjà fait. Un simple médecin ne pourrait pas réussir ce que j’ai réussi, mais ça, vous devez déjà le savoir. Je suis la personne qui peut vous permettre de retrouver votre main. Vous devez être le client… »
 
_________________
Mais que pourrais-je faire avec toi ... mon ami le monstre! Taln'ys Kalian
Revenir en haut
Orion
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 1 718
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 14:06 (2015)    Sujet du message: Hybride Théorie Répondre en citant

L’Éloigné inspira une nouvelle bouffée de batac avant d'expirer. Ses yeux noisettes ne fixaient plus Taln'ys. Il sauta de la table de bois sur laquelle il se trouvait, avant de se diriger vers l'Illuminé. Pas un mot, pas un son ne sortit de sa bouche. Il vint saisir le morceau de batac présent sur ses lèvres de sa main valide, et inspira une nouvelle fois avant d'être prit d'une quinte de toux, menant à un rejet de quelques morceaux de terre au sol. Il haussa les sourcils, et se détourna de cet incident mineur dont il semblait coutumier.

Avançant vers le fils Kalian, il passa derrière ce dernier, après quoi il sectionna ce qui retenait les mains de ce dernier prisonnier. Libre. Taln'ys Kalian était définitivement libre de se mouvoir.

C'est en revenant près de la table de bois que l’Éloigné daigna enfin répondre à son homologue.

"Vous voila libre désormais. Cela vous rendra surement plus agréable."

Il tira a nouveau sur son morceau de batac.

"Je ne désire pas retrouver l'usage de ma main, et je ne suis pas le "client" dont vous avez du entendre parler. Je ne suis que son intermédiaire avant qu'il n'entre dans cette pièce car voyez vous.." Il fit de grand geste avec sa main valide, laquelle tenait le morceau de batac. "..ce que vous vous apprêtez à faire dépasse de loin ce que vous pensez être un simple pas en avant pour a science."

Il expira lentement, la fumée se dissipant dans l'air.

"Si je vous offre l'homme le plus fort de tout Umbral et que vous le transformez en une créature encore plus puissante, qu'est ce que cela fait de vous? Un génie? Si cette personne est la plus noble qu'il soit, que ses intentions sont louables et qu'il s'avère que.." Il pencha la tête de gauche a droite, crispant son visage. ".. qu'une fois l’opération réussie, cette même personne devient votre pire cauchemars. Qu'elle devienne aussi sombre qu'une nuit sans Elle et désire tout contrôler. Qu'est ce que cela fait de vous? Un complice? Un créateur?"

Il inspira une nouvelle fois, regardant fixement, désormais, Taln'ys Kalian.

_________________
Contre toutes vos Techniques, contre toutes vos situations, ne cherchez pas, mon Sadisme a toujours une solution.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:50 (2017)    Sujet du message: Hybride Théorie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Umbral Index du Forum -> Partie RP -> Mission -> Missions dans la Cité d'Umbral Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com